livraison offerte en point relais à partir de 49€ D’ACHATS !

Juliette, Dog Walker et passionnée de chiens

portrait-de-passionnee-juliette-dogs-dehors-doggyplace

Dans la vie, Juliette est Dog Walker. Propriétaire d’une petite spitz nain nommée Homie, la jeune femme promène et s’occupe de plusieurs groupes de chiens parisiens, tous les matins au bois de Vincennes et ce, depuis 2013. Sa mission ? Que chaque chien s'amuse et soit en sécurité ! 

Découvrons ensemble le portrait de Juliette dans ce nouveau portrait de passionnée.
Pour suivre le quotidien de Juliette : @dogsdehors

portrait-de-passionnee-dog-walker-dogs-dehors-doggyplace

Devenir Dog Walker à Paris : le parcours de Juliette

J'ai mis du temps avant de trouver ce qui me plaisait et ma voie professionnelle ! J'ai un parcours assez atypique puisque j'ai tenu pendant quelques mois la ferme ostréicole de mes parents, l'année de mes 20 ans. J'étais un peu seule, perdue dans un coin de Bretagne et j'ai rapidement lâché l'affaire pour partir vivre à Amsterdam (j'avais un petit copain hollandais à l'époque). Après 6 mois de cours de langue intensifs, j'ai intégré une école de commerce (Hogeschool van Amsterdam) où j'ai suivi le cursus Business and Languages. J'ai adoré cette école et ma vie hollandaise, mais à la fin de ma deuxième année, j'ai tout arrêté et je suis rentrée en Bretagne.

Encore une année à me chercher sans vraiment me trouver et j'ai finalement atterri à Paris en septembre 2012

Ma chienne Homie est arrivée dans ma vie en novembre, et n'ayant pas encore de travail, je voulais absolument trouver un job dans lequel mon chien pourrait m'accompagner. Il était hors de question pour moi de la laisser toute la journée seule à l'appartement. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas eu de chien avant, puisque je savais que je n'aurais pas été capable de bien m'en occuper. 

Et puis en février 2013, j'ai découvert le dogwalking. J'ai été embauchée dans une entreprise qui m'a formée, et je me suis mise à mon compte en septembre 2015.

portrait-de-passionnee-juliette-dog-walker-doggyplace

Travailler avec les chiens : le choix de Juliette

J'ai toujours adoré les animaux, je tiens cette passion de ma grand-mère avec qui je regardais 30 millions d'amis tous les dimanches et je rêvais d'avoir un jour mon chien et mon chat (au moins pour démarrer, parce que j'espère vivre à la campagne un jour dans une jolie ferme avec des lapins, cochons d'Inde, moutons et bien d'autres encore). 

Je n'avais jamais imaginé pendant mes années d'études que je pourrais travailler directement avec les animaux. Pour moi c'était une passion qui ne me ferait pas gagner ma vie. Impossible d'être vétérinaire, je ne supporte pas de voir les animaux en souffrance. Je n'ai jamais voulu faire d'élevage, et finalement je n'ai pas creusé pour découvrir plus de métiers en rapport avec eux. Mais quand je suis arrivée la première fois au bois de Vincennes et que je me suis baladée avec tous ces chiens, c'est devenu une évidence. Ce travail c'est avant tout un plaisir, j'aime tous les chiens que je promène, on passe beaucoup de temps ensemble, on a une vraie complicité.

portrait-de-passionnee-juliette-promenade-chien-doggyplace

Le quotidien d'un Dog Walker

On fait nos balades au bois du lundi au vendredi, le matin uniquement. J'ai du temps pour moi l'après-midi, soit pour du paperwork, soit pour faire mes courses ou profiter de mon temps libre. Homie, ma chienne, me suit partout. C'est un spitz nain donc très facile de la trimballer. Elle adore faire des tours dans un panier de vélo ! J'ai aussi un chat qui a fêté ses 16 ans en août ! Elle passe beaucoup de temps à dormir mais elle est toujours collée à moi quand je suis chez moi. Mes animaux sont clairement au centre de ma vie ! Il y a aussi la chienne de mon copain, Néon, petite cocker de 5 ans et demi. Elle nous accompagne aussi tous les matins en balade en forêt mais vous ne pouvez pas la rater si vous nous suivez sur instagram, on entend qu'elle ! Une vraie castafiore...

Quels sont tes objectifs pour cette nouvelle année ?

Mon principal objectif est de continuer à proposer des balades avec des groupes de chiens formés sur mesure, pour qu'ils s'entendent tous bien, et que ce soit un plaisir d'être tous ensemble. Pas besoin d'élever la voix, je leur parle gentiment, sans excès d'autorité, et c'est juste un bonheur. C'est aussi pour cela que j'ai voulu travailler à mon compte. Avant je n'avais pas de droit de regard sur les chiens que je promenais, c'était comme ça et pas autrement, même si certains n'étaient pas à l'aise en meute, ou avaient un comportement inadapté. Aujourd'hui j'ai la liberté de composer mes groupes comme je l'entends, c'est la base pour trouver un bon équilibre. 

portrait-de-passionnee-juliette-dogs-dehors

“Enrichir le quotidien de son chien”, qu’est-ce que cela t’évoque ?

Ça m'évoque l'investissement et la responsabilité qui sont nécessaires pour rendre son chien heureux. Ça me fait penser à mes clients qui ont le bien-être de leur chien à coeur, qui leur offrent des balades plusieurs fois par semaine en sachant qu'ils vont pouvoir se marrer toute une matinée avec leurs copains parce qu'ils ne sont pas en mesure de les emmener eux-mêmes. Nos chiens sont un peu comme des enfants, ils ont besoin d'activités, plutôt que de les déposer à la crèche ou à l'école, on book une balade en forêt, on l'emmène au parc canin du quartier, on lui offre des jouets, des friandises...

Ca me fait trop mal au coeur quand j'entends que des chiens passent leurs journées totalement seuls, de 9h à 19h. C'est d'un ennui... Sans parler des gens qui maltraitent leurs animaux, c'est encore un autre sujet...

Quels sont tes indispensables ?

On la joue très simple chez nous, rien de très fancy. Petit harnais et laisse avec une médaille gravée avec mon numéro (ça c'est clairement un indispensable) + airtag, au cas où (je touche du bois), mais si vous perdez votre animal, il faut faciliter la tâche de la gentille personne qui va le trouver, il faut que vous soyez joignable tout de suite, sans avoir besoin d'emmener le chien chez le vétérinaire pour vérifier sa puce électronique.

Sinon à la maison Homie a deux ou trois peluches qu'elle aime beaucoup, son panier et elle est au top !

portrait-de-passionnee-dogs-dehors-doggyplace

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,